logo eauvive blc

École primaire publique d'inspiration Waldorf

Le plan scolaire repose sur la connaissance de l'enfant et de son rythme de développement, de septaine en septaine (périodes de 7 ans). L'enseignant va accompagner l'élève en le mettant en contact avec des activités appropriées à son âge, ce qui est déterminé par une connaissance approfondie de l'être humain. Le parcours intégral des écoles Waldorf dans le monde se divise en trois cycles:

  • le préscolaire ou jardin d'enfants, pour les enfants de trois à six ans;
  • le primaire, de la 1re à la 8 classe (petites classes);
  • le secondaire, de la 9e à la 12e classe (grandes classes).

Nous offrons, à l'école l'Eau Vive depuis 2005, le cycle complet préscolaire et primaire québécois, de la maternelle à la 6e classe.

Le jardin d'enfants

C'est le lieu de la découverte de la vie en commun et des premiers liens sociaux. C'est aussi la prise de contact avec les premières activités artistiques (peinture, chant...) ainsi qu'avec les activités qui vont favoriser le développement des sens (activités manuelles, modelage, fabrication du pain). Il y a utilisation de matériaux variés qui laissent à l'enfant une impression de qualité (laine, bois, pierre, cire, soie et coton, dînette de porcelaine).

  • Le conte occupe une place importante.  Il est raconté et animé, cultivant ainsi les facultés d'imagination de l'enfant.
  • La nature et ses transformations au cours des saisons est source d'inspiration pour les activités, pour le choix des chansons et des rondes.  Le lien de l'enfant à l'élément naturel est cultivé.  D'ailleurs, jouer librement à l'extérieur est une priorité au jardin d'enfants.
  • Les jeux spontanés dans un environnement naturel favorisent le développement corporel, la respiration et l'imagination constructive des enfants.  De plus, ils sont pour eux une source inépuisable d'exploration et de découvertes reliées au monde de la nature ainsi qu'à ses rythmes.  Bénéficiant de plus d'espace pour interagir, l'apprivoisement social des enfants en est facilité.
  • Le jeune enfant vit dans la sphère de l'imitation de l'adulte.  L'enfant apprend en imitant ce qu'il perçoit autour de lui.  C'est son mode d'apprentissage préféré et, au jardin d'enfants, l'éducatrice tient compte de cette étape en laissant un espace à travers les activités quotidiennes, comme peindre ou pétrir le pain, pour que l'enfant puisse imiter, faire avec elle, faire comme elle.

Les petites classes

Les apprentissages proprement scolaires commencent à l'entrée en première année.

L'enseignement principal (lecture, écriture, calcul...) est abordé au cours des deux premières heures de la journée et se déroule sur une période de quatre à cinq semaines. Puis, suit une matière artistique ou physique (aquarelle, dessin, jeux en plein air...).

Au cours des trois premières années, l'enseignant utilise beaucoup l'expression imagée et artistique qui est la voie appropriée pour communiquer avec l'enfant de cet âge.  Ce sera le moment pour les récits, les contes, les légendes et les fables et l'étude historique de la création du monde à partir, entre autres, de récits de l'Ancien testament.

En 4e année, un éventail plus large de matières est proposé avec l'introduction de l'étude de l'homme, des animaux, des plantes. Le sens de l'observation est alors davantage requis. Pour y faire suite, la toile de fond de la 5e année sera l'étude des civilisations anciennes (mythologies indienne, persane, égyptienne, grecque...).

À partir de la 6e année, le champ de vision s'élargit encore avec l'étude des lois du monde et de la matière: météorologie, astronomie, minéralogie...  L'étude des civilisations se poursuit avec l'histoire de la Rome antique et du Moyen-âge.

Des matières complémentaires Waldorf, données par des professeurs spécialisés, sont enseignées parallèlement: deux langues étrangères (anglais et espagnol), travaux manuels, chant choral, eurythmie et éducation physique.

Les grandes classes

Bien que notre école ne comporte pas d'enseignement jusqu'à la 12e année, il est bon de voir dans son ensemble la progression du plan scolaire.  Sans aller dans les détails, nous pouvons tout de même survoler les matières qui sont étudiées dans les grandes classes des écoles Waldorf existantes.

Outre les matières de base, on y aborde:

  • le dessin technique, la réalisation de plans et de cartes;
  • l’architecture;
  • des éléments de comptabilité;
  • l’enseignement de la philosophie et de la psychologie;
  • l’histoire de l’Art (démontrer l’évolution des arts picturaux et plastiques de l’Antiquité à aujourd’hui);
  • le secourisme;
  • l’arpentage (initiation aux premiers éléments de mesure sur le terrain);
  • l’étude des œuvres littéraires modernes marquantes;
  • laboratoires et stages en milieux social, industriel, etc.

La pratique de l'eurythmie

Dès les premières classes, les élèves pratiquent l’eurythmie sur une base hebdomadaire.  C'est un art du mouvement élaboré par Rudolf Steiner, qui travaille à partir des sonorités, que ce soient celles du langage (textes ou poèmes) ou celles de la musique.  Le corps exprime les aspects divers et subtils de la langue, de la mélodie ou du rythme.  Les sonorités sont transformées en gestes et cet exercice implique l’engagement de toutes les forces de l’être humain (pensée, sentiment, volonté).  L’eurythmie réalise ainsi un travail éducatif de fond sur l’être humain.

L'eurythmie est un incontournable de la pédagogie Waldorf, entre autres parce qu'elle participe à l'interactivité disciplinaire dans le plan scolaire.  Par exemple : en mathématiques, la géométrie sera vécue par l'enfant avec tout son être par des chorégraphies répondant aux lois de la géométrie.  En français, la grammaire s'incarnera dans des mises en forme corporelles et en espace scénique répondant aux lois de l'écriture.

L'éducation physique

L’éducation physique étant une spécialité obligatoire dans les programmes du MELS, elle figure à notre programme d’établissement.  Une partie des compétences à acquérir en éducation physique se développent également dans la pratique de l’eurythmie.  En effet, toutes les notions d’espace, de latéralité, de coordination et de mouvement de groupe sont travaillées en eurythmie.  Les périodes d’éducation physique viennent compléter ce travail en abordant les sports et les jeux de groupe.

academique-eau-vive-3e-cycle
cours-education-eau-vive-victo
cours-espagnol-eau-vive-victo
olympiades-2013-2-ecole-eau-vive
apprentissage-classe-ecole-eauvive
eurythmie-inspiration-waldorf-eau-vive
enfant-academique-ecole-eau-vive
maternelle-ecole-eau-vive-victoriaville
chevalier-ecole-eau-vive-victoriaville
utilisation-ordinateur-eau-vive